Se faire connaître, créer du lien avec sa communauté, fidéliser ses clients… Tels sont les objectifs des marques présentes sur les réseaux sociaux. Il existe de nombreuses façons d’y parvenir, parmi elles, on y retrouve le newsjacking.

D’après David Meerman Scott, l’homme qui a inventé ce terme, le newsjacking, est l’idée de « Détourner une nouvelle en y injectant ses idées dans le but de générer visibilité et engagement sur les médias sociaux »

À quoi ça sert ?
✅ Paraître plus sympathique auprès de votre communauté
✅ Accroître votre notoriété
✅ Élargir votre audience
✅ Susciter l’engagement des internautes par des likes, partages, et commentaires
✅ Provoquer un buzz autour de votre marque

Ses limites
Attention, en voulant être original, vous risquez de tomber dans un bad buzz ! Rassurez-vous, si vous évitez les polémiques, les sujets sensibles, politiques et tout ce qui peut ternir votre marque, tout devrait bien se passer !

Parler de vous est le sujet que vous maîtrisez le plus. Il est donc plus difficile de vous exprimer sur un événement qui n’a rien à voir avec vous. Or, c’est le meilleur moyen de diversifier vos contenus et de vous démarquer de vos concurrents. Regarder plus loin que devant votre porte, c’est vous intéresser à des sujets qui parlent à votre audience. Au plus, vous communiquez sur des sujets qui les intéressent au mieux vous les fidéliserez !

Si vous ne maîtrisez pas les différentes techniques de community management, faites appel à Speedi pour la gestion de votre stratégie social media.